CalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

  Balade Nocturne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 avatar
 
 ₰ Princesse
Messages : 30
--------------------------

--------------------------

Identité du personnage
Prénom du personnage: Linaewen
Métier: Princesse héritière du Royaume Nouveau
Caractéristiques et relations:
MessageSujet: Balade Nocturne.   Sam 22 Oct - 0:00

Balade Nocturne
Linaewen Telmar


    Le soleil avait pratiquement disparu au loin, laissant apparaitre alors un magnifique ciel orangé. Le paysage était parsemé de grandes ombres noires, la température était fraiche.
    Linaewen était comme toujours, sur le dos de Zéphira. Cela faisait bien trois bonnes heures qu'elles étaient entrain de flotter dans les airs. Elles se faisaient ainsi de longues discussions par la pensée.
    << Tu crois qu'il va s'apercevoir de notre fugue ?
    - Non, tu es sortie du palais depuis ce matin, mais ton père ne t'as pas vu! Linaewen, tu le prend vraiment pour un imbécile parfois...
    - Il l'est. avait-elle répondu à voix haute, en regardant autour d'elle.
    - Ne soit pas si méchante! Tu es son héritière, il te protège, après-tout, quand on est la futur reine d'un royaume...
    - Et si je n'avais pas envie d'être une princesse ? Si j'avais simplement envie d'être normale, d'être une simple villageoise, être libre de ma vie, de mon destin ?
    - Tu ne peux pas changer ce que tu es, mais tu peux décider de tes propres choix. Personnellement, ca ne me plairait pas tellement, de rester enfermée tout le temps au palais.
    - Pfff..
    - Aufaite, tu sais où nous allons ?
    - Non, je préfèrerais simplement faire un tour aérien si cela ne te dérange pas.
    - Je n'y vois pas de problème! >>
    Oui, La princesse & sa dragonne étaient parties en douce de la ville suspendue, dans la matinée. Elle n'avait pas eu envie de rester chez elle, d'ailleurs elle n'a jamais envie. Alors, vétue d'une simple longue robe en miteux tissus marron, elle se fondit dans la masse se camouflant sous sa capuche. Elle réussit alors à passer les portes de la ville suspendue, pour rejoindre Zéphira un peu plus loin. Les escapades nocturnes étaient leurs favorites. Le soir, le noir était si reposant. Aucun bruit. En plus, ne savant pas vraiment où elles allaient, elles voulaient s'éloigner au maximum des frontières.
    Le vent se levit légèrement, quelques brises venant effleurer le visage de la princesse. Elle baissa alors sa capuche, leva la tête vers le ciel, prise d'un énorme plaisir à se recevoir le vent, l'air pur, en pleine figure. Ses longs cheveux bruns flottaient au vent, elle décida de détacher sa robe médiocre, et la laissa partir loin derrière elle. Elle n'avait plus besoin de camoufler sa vraie tenue ici, vu qu'elles étaient deux. Quelque chose de totalement absurde, oui de vraiment idiot et imprudent traversa l'esprit de Linaewen. Et c'était justement quand il y avait ce petit bout d'imprudence, que le goût du risque de Linaewen se manifestait. Elle ne réfléchissait pas vraiment avant de comettre des actes risqués. "Juste pour le plaisir de vivre" disait-elle.
    < dit la dragonne.
    - Tu me fais confiance ?
    A peine avait-elle terminé sa phrase qu'elle commencait déja a essayer de se redresser sur sa dragonne.
    - Dans ce contexte là, non pas vraiment.
    - Zéphira! Ne ralenti surtout pas, et laisse moi faire. >>



    Sur ce, elle se mit doucement à genoux sur son amie, puis s'accroupit, et se redressait de plus en plus. Elle ne se tenait plus que d'une main à la peau écailleuse de la dragonne, et sentait le vent luttant contre elle, essayant tant bien que mal de la faire chavirer. Finalement, elle se retrouvait déja debout. Les bras écartés, tendus, elle était face au vent comme si elle s’apprêtait à l'embrasser. Elle riait, riait! Prenez là pour une folle si ca vous chante, elle s'enfichera complètement. Elle sentait Zéphira zigzaguer parmi les montagnes, elle l'avait même entendue cacher un soupire exaspéré mais irréprochable, que la princesse ignora. C'est alors qu'un stupide volatile vint perturber Lina, en manquant de peu de lui rentrer dedans. Surprise, elle poussa un cri aigu qui lui fit perdre l'équilibre et qui fit sursauter Zéphira. Alors, elle tombait dans le vide.

    Elle tombait, s'entend tout l'air se plaquer contre son dos. Elle approchait du sol, encore une centaine de mètres et... hop! la voila sauvée par Zéphira qui la rattrapa au vol. Elle lui intima son souhait de déscendre, et d'aller sur la terre ferme un petit peu. Il était tard, la dragonne disait qu'il fallait rentrer. Mais la jeune fille n'écoutais pas. Elle était là, assise dans l'herbe fraiche des monts Telmar, à observer la dernière lueur du jour disparaître. C'est alors que quelque chose de mystérieux se produisit. En passant sa paume au dessus des brins d'herbes, la brune fit involontairement pousser une fleur. Puis, elle recommenca, et doucement, se forma un petit bosquet. Oui, ce n'était pas la première fois que cela arrivait. Linaewen savait que son peuple désendait du roi de la nature, mais elle n'avait pas vraiment fait le rapprochement pour le moment. Elle n'avait rien dit à son père, dans le doute de l'inquiéter. Etait-ce héréditaire ou non, elle ne savait pas, elle ne voulait pas en parler. Seule sa dragonne était au courant de tout ca.

    Puis soudainement, dans la nuit noire, la princesse entendit un craquement derrière elle. Elle se tourna et se releva aussitôt, pour distinguer une forme humaine. Mais elle ne voyait pas grand chose et restait sur ses gardes.

    - Qui est là ? Cria-t-elle dans le vide.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-legends.forumgratuit.org
 avatar
 
 ₰ Citoyen
Messages : 15
--------------------------

--------------------------
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Sam 22 Oct - 13:56

La forêt des Monts Telmar, inquiétant foisonnement de plantes de différentes tailles et d’animaux plus ou moins féroces, sombrait dans les ténèbres de la nuit. Les bêtes diurnes se cachaient dans leur tanière afin de pouvoir échapper aux prédateurs nocturnes, difficiles à percevoir de par leur habilité à se morfondre dans le décor. Hormis le bruit du vent entre les feuillages denses, quelques grognements pouvaient se faire entendre, accompagner de temps à autres de cris venant d’une proie s’étant fait attraper. Rien de bien rassurant, en somme. Néanmoins, cette nuit-là, un grognement des plus inhabituels se faisait ouïr dans la forêt. Un son grave, angoissant, tel que pourrait en produire un être démoniaque. Plus on se rapprochait de la source du bruit, et plus on devinait qu’il s’agissait d’une sorte de litanie obscure. Une sorte, car ce son ne rendait pas hommage à un être sombre quelconque, ni ne maudissait, non… Aucun rapport avec une litanie. Ce son, cette voix gutturale, appartenait à un humain, tout ce qu’il y a de plus normal. Un jeune homme qui, malgré les apparences, chantait.


Verranlt de Brancbourg s’entraînait donc à parfaire son art du chant dans cette forêt, croyant être seul car on lui avait dit dans le précédent village que nul n’osait s’y aventurer. Cela lui faisait donc une petite promenade nocturne, en solitaire, en éloignant les éventuels bêtes sauvages de sa voix. Tout en marchant, il prenait des notes dans un petit carnet ; ses pensées, ce qu’il observait, son inspiration, tout cela en vrac pour le trier plus tard, lorsqu’il retournera à un endroit sûr. Ou ayant un minimum de sureté.

D’un coup, Verranlt s’arrêta de chanter. Il s’accroupit, et cueillit une fleur. Une fleur bleutée, comme on en voyait rarement. Il poursuivit sa route en examinant l’étrange plante. Elle lui rappelait l’une de ses amies, petite, mais qui sait se faire voir et briller d’une couleur éclatante.
Le Révérend marcha cinq bonnes minutes avant de ranger la fleur dans l’une de ses grandes poches. Au détour d’un arbre géant, il aperçut une femme assise, accompagnée d’un immense reptile ailé… Un dragon. Une créature qu’il ne voyait pas souvent. Verranlt s’accroupit dans les ténèbres afin de les observer, curieux. La femme fit pousser des plantes avec un seul geste de sa main. Une elfe ? Une sorcière ? C’était ce pensait Verranlt. Être en communion avec les animaux et les plantes faisait partie de leur patrimoine, d’où l’impression. A force d’être accroupit, le jeune homme se fit une crampe au genou, et se releva donc. En oubliant sa discrétion. La femme et le dragon regardèrent dans sa direction, avant dans lancez la réplique fatidique.

-Qui est là ? Cria la femme.

Verranlt n’avait plus le choix, il n’allait pas rester caché alors qu’il s’était fait découvrir. Il sortit lentement de l’ombre, la lumière de la nuit éclairant son capuchon en dévoilant la partie inférieure de son visage. Mais il n’avança pas plus. Il ne voulait pas avoir à faire avec le dragon, de peur de voir son précieux matériel réduit en fumé, donc la méfiance était de mise. Il s’adressa à la femme d’une voix claire, au langage des plus travaillé.

-Oh… Navré si je vous importune ainsi de ma présence… Je ne faisais que me promener dans ces bois quand je vous ai vu, vous et votre… animal, si je puis dire.

Verranlt marqua une courte pause, avant de se présenter comme il se doit. Après tout, c’était lui qui venait de les déranger, non pas l’inverse.

-Je me nomme Verranlt. Verranlt de Brancbourg. Pardonnez ma curiosité, mais… J’aimerais savoir ; vous avez le pouvoir de faire pousser les plantes ? Voilà qui ne doit pas être commun…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 avatar
 
 ₰ Princesse
Messages : 30
--------------------------

--------------------------

Identité du personnage
Prénom du personnage: Linaewen
Métier: Princesse héritière du Royaume Nouveau
Caractéristiques et relations:
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Mar 1 Nov - 22:28

Alors, une forme sorti de l'ombre de la forêt. Lorsqu'il s'exposa au clair de lune, la princesse vit qu'il s'agissait d'un homme, dont le visage était recouvert par un capuchon, et elle n'apercevait que le bas. Cependant, il restait tout de même à une distance considérable. Lina haussa un sourcil, et regarda quelques secondes Zéphira, d'un air intrigué, et méfiant à la fois. Si c'était une mauvaise personne, elles sauraient le tuer. Elle se releva, pour faire face à la personne devant elle.

-Oh… Navré si je vous importune ainsi de ma présence… Je ne faisais que me promener dans ces bois quand je vous ai vu, vous et votre… animal, si je puis dire.

Zéphira s'aibaissa, comme si elle était prête à attaquer, et souffla un grand coup par le nez, ce qui avait émis de la fumée. Ce therme ne lui avait sans doute pas plus du tout. A Linaewen non plus à vrai dire. Comment pouvais-t-on parler d'un dragon ainsi ? Non seulement pour les Khell'Antars les dragons étaient des animaux sacrés, mais ils étaient bien plus que ca, ils étaient la moitié d'eux même. L'homme avait dit cela d'un language clair et travaillé, ce qui laissait penser à la princesse qu'il faisait parti d'une société haute placée. Un étranger ? Peut être, après tout, Linaewen n'avait jamais quitté Khell Anta.

-Je me nomme Verranlt. Verranlt de Brancbourg. Pardonnez ma curiosité, mais… J’aimerais savoir ; vous avez le pouvoir de faire pousser les plantes ? Voilà qui ne doit pas être commun…


La jeune fille tressaillit et serra les poings.C'est pas possible, elle ne pouvait pas être discrète de temps en temps ? Elle se mordit les lèvres alors que Zéphira lui dit intimement:
- Tu veux que je le carbonise ?
- Ca va pas ? Ne soit pas méchante, il ne connait surement pas les dragons..
- Il a quand même vu ton pouvoir!
- Je sais, je vais tenter d'improviser.


Elle regarda à nouveau l'homme sans visage, et lui déclara d'une voix claire mais d'un ton extrêmement froid:
- Je pense ne pense pas que cela soit vos affaires, monsieur.

Elle allait profiter du noir pour ne pas réellement s'identifier. Le jeune homme ne savait surement pas qui elle était, alors elle décida d’abréger, elle n’aimait pas dire qu'elle était princesse, les gens la prenait trop de haut.

- Je m'appelle Linaewen, et voici Zéphira. Pour répondre à votre précédente phrase, chaque Khell'Antar possède un dragon. Leurs deux âmes se sont liées pendant l'enfance. Zéphira est liée à moi, moi seule peut la comprendre et la monter. Et je peux vous affirmer que vos dires ne lui ont pas vraiment plu.

Elle tourna le regard vers sa dragonne, et lui affectionna une caresse sur la tempe.

- Au risque de vous paraître désagréable, je vous pries sincèrement d'oublier ce que vous venez de voir, merci.


Hum, ce n'était pas dans ses habitudes de parler comme ça. Elle n'avait vraiment pas été douce! Mais elle avait été effrayée à l'idée que quelqu'un ait vu son pouvoir, alors que pour elle, il restait encore un grand mystère sur ses origines. Elle fit signe de la tête à Zéphira, qui se coucha immédiatement. Elle avait surement effrayé le curieux jeune homme, qui avait l'air assez sympathique malgré la maladresse dont il avait fait preuve. Après tout, Linaewen aussi était curieuse!

- Excusez moi d'avoir été si hautaine. Vous pouvez approcher sans crainte, Zéphira ne vous fera rien. Allez, venez pour que l'on discute, maintenant que vous êtes là!


Elle lui gratifia un léger sourire et lui fit signe de venir. Sa balade allait durer plus longtemps que prévu apparemment. Mais le palais dormait surement déja entièrement. Une nuit à la belle étoile, pourquoi pas après tout ? Elle se rassit dans l'herbe fraiche, attendant que Verranlt la rejoigne. Zéphira gardait toujours un air perplexe, mais ne montra rien, et fini par s'endormir. Le clair de lune éclairait alors totalement la princesse, qui avait peur d'être reconnue, mais fit comme si de rien était. On voyait alors bien sa peau beige et ses yeux d'un bleu azur, toiser l'inconnu.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-legends.forumgratuit.org
 avatar
 
 ₰ Citoyen
Messages : 15
--------------------------

--------------------------
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Lun 7 Nov - 19:18

Mauvaise fut l’impression que Verranlt laissa à ses nouvelles connaissances, du moins le pensait-il. D’un comportement hostile, le dragon se mit à produire de la vapeur, sortant de ses narines. La demoiselle, froide, lui répondit sur un ton des plus déplaisants qu’il n’avait pas à s’occuper des affaires qui ne le concernaient pas. Mais qu’avait-il donc vu au juste, que s’était-il passé ? Il décida d’ignorer les questions qui lui brûlaient les lèvres. La jeune femme finit en fin de compte par se présenter, elle et son familier. Verranlt comprit alors qu’il venait d’offenser les deux êtres en désignant le dragon comme un animal, un banal animal. Comment avait-il pu croire un seul instant qu’un dragon pouvait être une créature si commune ? C’est vrai qu’il n’en avait pas vu beaucoup, surtout des vivants, donc il aurait pu au moins faire l’effort de désigner avec le respect qu’il se doit la dite créature. Il tenta de se rattraper.

-Toutes mes excuses pour vous avoir offensé, cela n’était pas volontaire. Je ne viens pas de ces contrées, donc je ne suis malheureusement pas familier avec les coutumes locales, le code de paroles à respecter et autres détails de ce genre. Et en ce qui concerne votre éventuelle habileté liée à la nature… Disons que je n’ai rien vu. Je dois être fatigué. Ceci se rajoutant aux ténèbres de la nuit, il serait bien possible que je me suis fait berner par une sorte d’illusion… Oui, c’est cela, une illusion.

Verranlt insista bien sur le dernier mot pour souligner qu’il ne fouillerait pas dans les affaires qui ne le regardaient pas. Même s’il en avait envi, car sa nature de gentilhomme réfutait la curiosité envahissante. Sur signe de Linaewen, la dragonne se coucha. La colère de la femme semblait avoir passé son chemin ; elle s’excusa et proposa à Verranlt de s’assoir.

-Mmmh… Avec grand plaisir. Après tout, ce n’est pas courant d’avoir l’occasion de discuter inopinément avec une femme accompagnée d’un dragon, au beau milieu d’une forêt.

Il sortit de son coin d’ombre en enleva son capuchon pour paraître plus amène, révélant la totalité de son visage, que dis-je, de sa tête. Il secoua un peu sa longue crinière pour être un peu plus présentable ; ses cheveux étouffaient quelque peu dans la capuche. En regardant le dragon dans les yeux, il s’approcha un peu plus lentement, mais fini néanmoins par s’assoir près des deux comparses. Il ôta son bagage pour le poser à côté de lui, histoire de se reposer un peu le dos.

-Puis-je vous demander ce que vous faîtes dans cette forêt ? Avec un dragon comme protecteur, certes… Il est dit que cet endroit est assez dangereux. Je ne m’attendais pas à y rencontrer quelqu’un, donc je m’interroge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 avatar
 
 ₰ Princesse
Messages : 30
--------------------------

--------------------------

Identité du personnage
Prénom du personnage: Linaewen
Métier: Princesse héritière du Royaume Nouveau
Caractéristiques et relations:
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Jeu 24 Nov - 17:31

    Linaewen toisa le garçon qui fini par s’asseoir. Il avait de longs cheveux bruns, des yeux bleu-gris assez intense.Il avait posé son bagage à ses côté, et regarda la princesse tout en déclarant:

    -Puis-je vous demander ce que vous faîtes dans cette forêt ? Avec un dragon comme protecteur, certes… Il est dit que cet endroit est assez dangereux. Je ne m’attendais pas à y rencontrer quelqu’un, donc je m’interroge.


    La concernée le toisa quelques instants, un sourire en coin, puis baissa la tête et regarda l'horizon.La vue, bien qu'il fasse noir, était magnifique. Elle apercevait quelques lumières lointaines, en petit nombre. Elle réfléchissait à ce qu'elle pourrait dire. Elle détestait vraiment mentir, mais elle n'aimait pas non plus se livrer à quelqu'un. Puis, en inspirant, elle parla d'une voix hésitante et très très calme.

    - Disons que... ca n'est pas vraiment simple à expliquer en réalité. Disons que chez moi, je n'ai pas toutes les libertés que j'aimerais avoir, je ne peux pas sortir quand bon me semble ni vraiment prendre du temps pour m'amuser.


    Elle marqua une pose, jeta un coup d'oeil à sa dragonne à sa droite, et reprit le sourire au lèvre.

    - Et bien j'ai besoin de liberté, de m'amuser, de profiter de la vie pleinement. Enfin.. Nous avons besoin. Chez nous, tout n'est pas si facile que ca. Il y a pleins de règles à respecter, il faut toujours avoir une bonne image, et selon mon père, mon avenir est déja tout tracé. Seulement, je ne suis pas d'accord avec lui. C'est pourquoi de temps à autre, je m'échappe avec Zéphira pour faire ce qui me semble juste. Rien de mieux que les nuits à la belle étoile!

    Lina ne savait pas vraiment pourquoi elle avait parlé aussi ouvertement à quelqu'un qu'elle ne connaissais pas, surement l'ambiance nocturne, qui apportait en elle même de l'inquiétude, mais aussi du calme et du repos. Elle retourna enfin la tête vers Verranlt. Puis, elle se laissa tomber en arrière, son dos se plaquant dans l'herbe fraiche et humide. Elle mit ses mains derrières sa tête, et contempla les étoiles. Elle resserra ses jambes et les croisa. Le clair de lune était vraiment le moment le plus beau sur Khell'Anta.
    Elle toisait les étoiles, tandis que la dragonne dormait paisiblement.

    - Et vous d'ailleurs, pourquoi vous promenez-vous dans un bois à cette heure tardive, non-accompagné en plus ?


    Zéphi ouvrit un oeil, elle avait apparemment entendu la question, et restait un peu perplexe. Mais il suffisait qu'elle rentre en contact avec l'esprit apaisé de sa maîtresse pour qu'elle se rendorme. L'humaine s'étira ensuite longuement avant de reprendre la même position.C'est vrai que le palais n'était pas un grand jeu pour elle, mais dans un certain sens, elle ne pouvait pas repprocher à son père de la protéger. Il voulait qu'elle le succède, et puis elle était l'ainée de ses soeurs, c'était elle l'héritière. Seulement, la jeune fille n'en avait aucune envie. Il lui arrivait tout les jours de vouloir vivre comme une citoyenne simple, modeste et ignorée. Vivre sa vie tranquillement, sans la moindre contrainte et protection. De plus qu'avec son pouvoir et ses petites aptitudes au combat et magnement d'arme, elle était à son avis assez forte pour se défendre seule. Et pour preuve, il ne lui était jamais rien arrivée!

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-legends.forumgratuit.org
 avatar
 
 ₰ Citoyen
Messages : 15
--------------------------

--------------------------
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Lun 12 Déc - 17:05

Verranlt s’étira longuement pour détendre ses muscles engourdis. Il se rendit compte qu’il était quelque peu présomptueux de sa part de questionner son interlocutrice sur sa présence ici, alors que la sienne avait également de quoi s’interroger. La demoiselle lui répondit, d’abord hésitante, puis semblant être rassurée par ses propos vu son sourire. Selon ses dires, elle devait être quelqu’un d’important… Bien se tenir, garder une bonne image de soi, avoir un emploi du temps chargé… Verranlt pensa qu’elle devait être une fille d’un homme important. Un chef d’entreprise, un noble bourgeois, un seigneur… Qu’en savait-il. Avec un tel protecteur, et une prestance des plus remarquables, il avait la quasi-certitude que cette femme ne vivait déjà pas dans une ferme. Elle ne désirait pas suivre un chemin que l’on traçait pour elle… Fort bien, Verranlt appréciait les gens qui sortaient du moule. Car il n’y a rien de pire que ceux qui se contente de ce qu’ils ont, suivant le droit chemin comme des petits chiens du destin. Verranlt s’apprêta à lancer une tirade monumentale, quand soudainement la jeune femme lui retourna sa question.

-Et vous d'ailleurs, pourquoi vous promenez-vous dans un bois à cette heure tardive, non-accompagné en plus ?

Verranlt passa une main dans ses cheveux, se gratta la gorge, et scruta le ciel comme s’il était à la recherche de quelque chose. Devait-il mentir ? Non, ses principes lui interdisaient cela. Sur ses terres, bien des pouvoirs pouvaient le surpasser, et il devait donc par conséquent se montrer discret. Il se contenta de dire une demi-vérité.

-Ma présence ici… Hé bien, voyez-vous, je suis un artiste. Un artiste venu ici à la recherche d’inspiration, car ce n’est certainement pas en ville que j’en trouverais. Cette forêt dégage une atmosphère assez attrayante… Et l’on m’a dit que nul ne s’y aventurait, par peur des bêtes sauvages. J’ai donc pensé être tranquille pour ruminer mes pensées. Non pas que je veuille dire que votre présence me dérange, bien entendu, j’aurais tendance à dire le contraire.

Il plongea ses yeux dans le vide devant lui. Une mélodie commença à s’incruster dans ses pensées, comme si l’on avait en tête une musique, mais que l’on n’a jamais entendu auparavant. Il sortit précipitamment son carnet de poche et y griffonna rapidement quelques symboles et mots pense-bête. En refermant le carnet, il regarda à nouveau Linaewen.

-Oh désolé, je me devais de noter quelque chose. Avez-vous quelques fibres artistiques que ce soit ? Vous qui semblez venir d’un milieu des plus aisés, vous intéressez-vous à la peinture ? La littérature ? La… Musique ? C'est que je suis assez curieux à ce sujet, v'voyez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 avatar
 
 ₰ Princesse
Messages : 30
--------------------------

--------------------------

Identité du personnage
Prénom du personnage: Linaewen
Métier: Princesse héritière du Royaume Nouveau
Caractéristiques et relations:
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   Sam 31 Déc - 19:15

Verranlt parrut réfléchir un instant, fixant le ciel. Puis, hésitant, il déclara enfin:

-Ma présence ici… Hé bien, voyez-vous, je suis un artiste. Un artiste venu ici à la recherche d’inspiration, car ce n’est certainement pas en ville que j’en trouverais. Cette forêt dégage une atmosphère assez attrayante… Et l’on m’a dit que nul ne s’y aventurait, par peur des bêtes sauvages. J’ai donc pensé être tranquille pour ruminer mes pensées. Non pas que je veuille dire que votre présence me dérange, bien entendu, j’aurais tendance à dire le contraire.

Il plongea ses yeux dans le vide devant lui. Soudainement, il sortit son carnet et gribouilla à l’intérieur. La princesse haussa un sourcil. Puis il le referma aussi vivement qu'il l'avait sorti, et la regarda de nouveau.

-Oh désolé, je me devais de noter quelque chose. Avez-vous quelques fibres artistiques que ce soit ? Vous qui semblez venir d’un milieu des plus aisés, vous intéressez-vous à la peinture ? La littérature ? La… Musique ? C'est que je suis assez curieux à ce sujet, v'voyez...


Elle contracta son visage. Aïe, trop parler aux étrangers courraient à sa perte, elle risquait d'être découverte. Déja avait-il deviné qu'elle ne venait pas de n'importe où, alors si elle continuai à rabâcher sa vie, ça allait mal finir... Oh et puis c'est quoi toute cette réflexion d'un coup! Tu voulais des amis non ? Alors arrête de te morfondre! adressa-t-elle intérieurement à elle même.

- Je... non pas vraiment. bafouilla-t-elle enfin.

- Ah, si peut être en fin de compte! J'aime prendre du temps et dessiner des croquis ou des portraits. Peindre n'est pas la chose que je préfère, mais il m'arrive, bien que cela soit rare, de toucher aux pinceaux. Tout le reste ne m’intéresse pas réellement.

Ainsi elle se levait, et de la selle de Zéphira, elle sortit son carnet à croquis de l'une des nombreuses poches qu'elle contenait. Ensuite, elle tendis son carnet vers l'homme brun, toujours à terre, pour l'inviter à jeter un coup d'oeil. Aussi prit-elle rapidement un crayon et un porte feuille, puis elle s'assit en face de son interlocuteur et se mit à dessiner. Lorsqu'il eut fini de consulter les croquis de Linaewen, celle-ci releva la tête et en souriant, lui tandis sa feuille. Elle avait esquissé un portrait du jeune homme.

- C'est pour vous! dit-elle, enthousiaste.

D'un air rêveur, Lina regarda autour d'elle, cherchant une occupation. Son regard se tourna alors vers sa dragonne, toujours endormie puis un sourire en coin se dessina sur son visage. Alors elle se retourna vivement vers Verranlt et lui dit:

- Ca vous dirait un tour à dos de dragon ?

Zéphira releva la tête d'un coup, soufflant d'étonnement. Linaewen adressa son plus grand des sourires à l'homme et lui prit le bras et le tira vers sa dragonne.

- Alleeeeeeez, s'il-vous-plait, ne faites pas le froussard!


On aurait dit une grande gamine. Zéphi, cependant ne paraissait pas du même avis qu'elle, et souffla douteusement.

*Oh allez Zéphira! Il n'a jamais monté de Dragon! C'est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie! S'il-te-plait, soit gentille!*


Celle-ci leva les yeux au ciel, et s'abaissa lourdement au sol, de sorte à ce que les humains puissent monter. Linaewen sauta sur la selle de sa dragonne, attendant que son ami la rejoigne, et le regardait, d'un air amusé.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-legends.forumgratuit.org
 
 
Contenu sponsorisé

 
MessageSujet: Re: Balade Nocturne.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade Nocturne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Balade nocturne - PV (terminé)
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Balade Nocturne [PV Itsumy et Deino, si tu veux]
» [FB -3 mois] Balade nocturne sur west blue [ solo]
» Balade nocturne (ouvert)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes d'Aastra :: .: Aëwenta :. :: Aëwenta :: .: Le Royaume Nouveau :. :: Monts Telmar-